@ARTICLE{CEPII:444,
title={Comment verdir la zone de libre-├ęchange continentale africaine},
author={Cristina Mitaritonna and Yu Zheng },
year=2024,
month=February,
journal={La lettre du CEPII},
number={444},
institution={CEPII},
abstract={
Avec la zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAf), l’Afrique est engagée depuis 2019 dans un processus d’intégration régionale qui devrait lui permettre, par l’accroissement du commerce entre pays de la région, de doper sa croissance. Dans le même temps, elle s’est aussi engagée à réduire ses émissions de gaz à effet de serre (GES). Pour y parvenir plusieurs solutions s’offrent à elle par le développement de marchés du carbone. Parmi elles, une coordination entre pays africains pour abaisser de 25 % les émissions de GES du continent, qui repose sur des réductions en fonction des GES émis par chaque pays, apparaît comme le scénario le plus favorable, car conciliant au mieux environnement et développement. Sa mise en oeuvre risque toutefois d’être politiquement difficile. Dans ce cas, la proposition du FMI d’un prix plancher du carbone à 25 dollars la tonne pour tous les pays, qui assure une réduction des émissions de GES du continent équivalente, serait un bon compromis.

 Données source :   let444.xlsx},
keywords={ },
url={http://www.cepii.fr/CEPII/en/publications/lettre/abstract.asp?NoDoc=14018}
}