CEPII, Recherche et Expertise sur l'economie mondiale
Persistance des fragilités financières


Michel Aglietta

Les crises financières jalonnent l’histoire économique. L’historien Charles Kindleberger a montré que ces crises sont inhérentes au fonctionnement du système financier. Plus récemment, les travaux de Claudio Borio et de ses collègues à la Banque des règlements internationaux (BRI) ont montré qu’elles sont les moments critiques de retournement des cycles financiers. Ceux-ci ont une cohérence du fait de l’enchaînement de leurs phases, quel que soit le secteur de la finance où ils prennent naissance. Leur impact sur les économies nationales où ils se développent, mais aussi sur l’économie mondiale par des processus de propagation dans la globalisation financière, pose des questions épineuses.
Pourquoi le cycle financier existe-t-il à l’encontre du postulat de l’efficience de la finance ? Pourquoi le cycle financier entraîne-t-il des fragilités financières persistantes, qui peuvent affaiblir durablement la dynamique de la croissance, comme ce fut le cas après la grande crise financière de 2007-2008 ? Une décennie après la Grande Récession, quelles sont les vulnérabilités dans l’économie mondiale, qui pourraient être les prémisses d’un futur retournement de la finance ? Quels sont les moyens dont disposent les autorités publiques pour les endiguer ? Quels changements de doctrine pour affronter les enjeux d’aujourd’hui et ceux de demain, comprenant bien sûr le changement climatique ? [...]


 L'économie mondiale 2020
La Découverte, 2019
pp.73-88

Retour