CEPII, Recherche et Expertise sur l'economie mondiale
Dollar : un refuge pas très sûr

Agnès Bénassy-Quéré

Comme tout prix de marché, le taux de change du dollar évolue en fonction de l’offre et de la demande. Observer les composantes de l’offre et de la demande d’actifs en dollars permet ainsi d’expliquer la forte appréciation du dollar au second semestre 2008. Sur cette période d’extension de la crise à l’ensemble de l’économie mondiale, les titres du Trésor américain ont joué leur rôle de valeur refuge, mais les investisseurs étrangers ont, en termes nets, cessé d’acquérir des titres privés américains ; en revanche, les américains ont massivement rapatrié des capitaux, de sorte qu’au total la demande nette de dollars a augmenté. De son côté, la diminution de l’offre de titres en dollars, plus rapide que celle de l’offre globale de titres, a soutenu la monnaie américaine. L’évolution future du dollar reste l’une des grandes incertitudes de l’après-crise, même si le diagnostic porté avant le début de la crise reste valable : la résorption du déficit américain persistant continue de réclamer un dollar faible.



Abonnez vous au flux RSS de la lettre du CEPII
http://www.cepii.fr/CEPII/rss/RSSLettre.asp
La lettre du CEPII
N° 289   juillet 2009


Texte intégral



Référence
BibTeX (with abstract),
plain text (with abstract),
RIS (with abstract)

 Domaines d'expertise

Monnaie & Finance
Retour