CEPII, Recherche et Expertise sur l'economie mondiale
Pays émergents : quelle protection face au risque de sudden stop ?

Francesco Molteni
Camilo Umana Dajud

Le nouveau cycle haussier du dollar, qui fait suite à la remontée des taux américains, expose les pays émergents, dont l’endettement en dollars a augmenté depuis la crise financière, à un risque de fuite massive de capitaux (sudden stop). Les réserves de change jouent un rôle essentiel pour corriger les déséquilibres extérieurs et stabiliser le taux de change. Or, leur niveau global a baissé et pourrait se révéler insuffisant pour protéger les pays émergents d’un tel risque. Dans un contexte où la coordination monétaire internationale reste faible, des mesures macro-prudentielles pour réduire l’endettement en devises étrangères des banques et des entreprises ainsi que des mesures de contrôle de capitaux ciblées et temporaires pourraient être envisagées ou renforcées. L’objectif est d’éviter l'occurrence de crises financières telles que celles des années 1990, qui ont affecté à la fois la stabilité du secteur bancaire et celle marché des changes (crises jumelles).



Abonnez vous au flux RSS de la lettre du CEPII
http://www.cepii.fr/CEPII/rss/RSSLettre.asp
La lettre du CEPII
N° 368   août 2016


Texte intégral



Référence
BibTeX (with abstract),
plain text (with abstract),
RIS (with abstract)

Retour