CEPII, Recherche et Expertise sur l'economie mondiale
Tableau 9 Répartition du total des échanges manufacturiers du pays par filière et type de commerce (en % du total des exportations et importations manufacturières de la filière, moyenne 2000-2001-2002 et moyenne des 3 dernières années disponibles)

Sources : CEPII, base de données WTFC (World Trade Flows Characterization).

Notes :

Les données ne sont pas disponibles séparément pour la Belgique et le Luxembourg sur toute la période.
Les tableaux pour la Belgique et le Luxembourg se réfèrent ici à la somme des deux pays.

Les produits de la base BACI classés dans la nomenclature SH6 sont ici regroupés selon le découpage par filière de la nomenclature produits de la base de données CHELEM.

Les types de commerce sont distingués selon la méthode développée par Fontagné & Freudenberg (1997).

Commerce univoque : commerce inter-branche.
Commerce croisé de variété : commerce intra-branche de produits différenciés horizontalement (caractéristiques et valeurs unitaires similaires).
Commerce croisé de qualité : commerce intra-branche de produits différenciés verticalement (caractéristiques similaires mais valeurs unitaires différentes).
Commerce croisé non ventilé : commerce intra-branche qui n’a pas pu être identifié de variété ou de qualité en raison d’indisponibilité de valeurs unitaires.

Les produits de la base BACI classés dans la nomenclature SH6 sont ici regroupés selon le découpage par filière de la nomenclature produits de la base de données CHELEM (voir la section Nomenclatures), en ne gardant que les produits manufacturés BA à GI et KA à KI.

Le commerce « croisé » versus le commerce « univoque »

Dans le commerce international, deux partenaires peuvent à la fois exporter et importer les mêmes produits : ainsi, des producteurs français exportent vers l’Espagne des chemises pour hommes en coton et les producteurs espagnols exportent la même catégorie de produits vers la France. Il s’agit alors d’un recouvrement des échanges pour un même produit. Si le recouvrement dépasse un certain seuil, le commerce en question est qualifié de croisé, autrement dit, intra-branche.
On considère ici que les échanges sont croisés lorsque la valeur du flux minoritaire (le montant des flux de l’un des partenaires inférieur à celui des flux dans le sens inverse) représente au moins 10 % du flux majoritaire :

Selon les conditions récapitulées dans le tableau suivant, à chaque paire de flux (exportation/importation) est associé un des quatre types de commerce :
  • commerce univoque,
  • commerce croisé de variété (produits similaires),
  • commerce croisé de qualité (produits différenciés verticalement),
  • commerce croisé non ventilé.

 Les Profils Pays du CEPII : indicateurs, bases et nomenclatures

 Panorama du CEPII
N°2016-02, juin 2016


BibTeX (with abstract)
plain text (with abstract)
RIS (with abstract)

Contact:
Retour