CEPII, Recherche et Expertise sur l'economie mondiale
Graphique 7 Structure des échanges manufacturiers du pays par gamme de valeurs unitaires (en % du total des exportations ou des importations de biens manufacturés, évolution depuis 2000)

Source : CEPII, base de données WTFC (World Trade Flows Characterization).

Notes :

Les données ne sont pas disponibles séparément pour la Belgique et le Luxembourg sur toute la période.
Les illustrations pour la Belgique et le Luxembourg se réfèrent ici à la somme des deux pays.

Les produits sont définis au niveau 6 chiffres de la nomenclature SH (Système Harmonisé) de la base de données BACI. Les échanges manufacturiers correspondent aux catégories CHELEM BA à GI et KA à KI (voir la section Nomenclatures).


La méthode retenue ici est celle proposée par Fontagné, Freudenberg et Péridy (1997). Nous considérons que les différences de qualité se répercutent dans les différences de prix des biens échangés. Ainsi, pour chaque flux élémentaire (pays, partenaire, produit, année), la gamme est déterminée selon l’écart de la valeur unitaire à la référence mondiale. Cette dernière correspond, pour chaque produit, à la médiane mondiale des valeurs unitaires de tous les flux, pour un même produit dans la même année, pondérés par leurs valeurs :
  • si la valeur unitaire du flux est inférieure de 15 % à la médiane mondiale, alors le flux sera alors considéré comme « bas de gamme » :
  • si la valeur unitaire du flux est supérieure de 15 % à la médiane mondiale, alors le flux sera considéré comme « haut de gamme » ;
  • si la valeur unitaire du flux est comprise dans un intervalle de -/+15 % par rapport à la médiane mondiale, alors le flux sera considéré de « gamme moyenne ».

 Les Profils Pays du CEPII : indicateurs, bases et nomenclatures

 Panorama du CEPII
N°2016-02, juin 2016


 Expertise
Commerce & Mondialisation
Compétitivité & Croissance

BibTeX (with abstract)
plain text (with abstract)
RIS (with abstract)

Contact:
Retour