Retour à liste des newsletters
Janvier 2018        



Le contenu de l'édition anglaise peut différer      

Europe Monnaie & Finance Commerce & Mondialisation Migrations Politique économique Economies émergentes Compétitivité & Croissance Environnement & Ressources Naturelles
  Focus

Plusieurs États américains se mobilisent pour réduire leurs émissions de gaz à effet de serre

Les États ont en effet la possibilité de réguler les secteurs qui émettent le plus. S’ils le souhaitent, ils peuvent imposer un prix du carbone, décider du prix de l’énergie, taxer les carburants ou contraindre les technologies de production d’électricité. Les États américains qui s’engagent ne sont pas ceux qui émettent le plus, et leurs coûts marginaux d’abattement (c’est-à-dire le coût nécessaire pour diminuer les émissions d’une tonne d’équivalent CO2 supplémentaire) sont souvent plus élevés que dans les autres États. Ainsi, bien que l’effet des choix politiques de quelques États sur le changement climatique soit loin de pouvoir compenser une politique ambitieuse au niveau fédéral, l’action de ces États reste un signal fort vis-à-vis de la communauté internationale ainsi que du reste des États-Unis.
Cecilia Bellora & Jean Fouré
>>>
  publications





  Edito





2018 marquera le 40e anniversaire de la création du CEPII. 40 ans à scruter l’économie mondiale pour en déceler les évolutions, en comprendre les mécanismes, en identifier les logiques –et parfois leur absence. Un tel travail est plus utile que jamais dans le contexte actuel : alors que les défis communs sont toujours plus aigus, à l’exemple du changement climatique et de nos interdépendances économiques croissantes, ce qui était parfois apparu comme un ordre international, ou pour le moins une approche multilatérale  semble se fissurer à une vitesse accélérée. Analyser ces tendances et leurs enjeux est un défi. Mais, à 40 ans, n’est-on pas dans la force de l’âge ?
Toute l’équipe du CEPII se joint à moi pour vous présenter nos meilleurs vœux pour 2018.
Sébastien Jean







Feu sur l’OMC ?

Donald Trump et son administration s’en prennent durement à l’OMC, symbole d’un multilatéralisme commercial dont ils estiment être victime. Cette position est très déstabilisante pour le système commercial multilatéral, même si les États-Unis auraient aussi beaucoup à perdre à sa remise en cause.
Jean-François Boittin

>>>


  Opinion





Are State-Contingent Sovereign Bonds the Solution to Avoid Government Debt Crisis?

A global conversation on sovereign GDP-linked bonds is slowly developping. The latter would limit the issuers’ debt-service obligations in time of slow or negative growth and therefore reduce the likelihood of debt crises and defaults. Investors would be made more responsible when it comes to lending money to a sovereign. These benefits would justify a global policy initiative to promote the idea and kickstart the market. However, many technical issues -which the paper list- are still to be resolved.
Christophe Destais

>>>


  Votre avis nous interesse
ISSN: 1255-7072
Directeur de publication : Sébastien Jean
Rédacteur en chef : Dominique Pianelli