Retour à liste des newsletters
Février 2018        



Le contenu de l'édition anglaise peut différer      

Europe Monnaie & Finance Commerce & Mondialisation Migrations Politique économique Economies émergentes Compétitivité & Croissance Environnement & Ressources Naturelles
  Focus

L'Irlande grand perdant du Brexit

C'est ce que montrent les simulations du modèle d’équilibre général MIRAGE-e. Le premier scénario considéré correspond à un « Hard Brexit », c'est-à-dire à un retour aux droits de douane de la Nation la Plus Favorisée (NPF) et à une divergence réglementaire substantielle entre l’UE27 et le Royaume-Uni. Le second est celui d’un « Soft Brexit », dans lequel un accord de libre-échange (qui maintient l’ensemble des droits de douane à zéro) est signé, mais une légère divergence réglementaire accroît tout de même les coûts au commerce. Quel que soit le scénario, l’Irlande serait le pays européen le plus touché, tant dans l’agroalimentaire que dans l’industrie manufacturière, comme le montre le graphique ci-dessus via les effets sur la valeur ajoutée agroalimentaire. Dans le cas d’un Hard Brexit, les exportations irlandaises seraient pénalisées sur l’ensemble des marchés, européens et étrangers. Sur le marché domestique irlandais, la production de biens industriels serait en mesure de tirer profit de la protection (qu’elle soit tarifaire ou non) vis-à-vis du Royaume-Uni, mais pas les produits agroalimentaires.
Cecilia Bellora, Charlotte Emlinger, Jean Fouré, Houssein Guimbard
>>>
  publications






  Edito




L’industrie automobile au cœur de la troisième révolution industrielle

L’industrie manufacturière est entrée dans une phase de mutations, et l’industrie automobile est au cœur de cette transformation. Elle cumule les défis : ceux du processus de production avec la robotisation, ceux du produit automobile avec le véhicule électrique, autonome et connecté, et enfin ceux des nouveaux usages.
Michel Fouquin

>>>



  00:06:10


Les inégalités font bondir le crédit et le risque de crise financière


  Faits & chiffres





33% of household appliances producers surveyed by the USITC responded that the 2002 steel safeguard measures led them to relocate U.S. steel-consuming facilities abroad. 19% in furniture and hardware, 12% among steel fabricators. These safeguards were the latest use of Section 201 of U.S. trade law, before it was invoked by Donald Trump on January 22 to apply tariffs on imported washing machines and solar panels.
Sébastien Jean & Ariell Reshef

>>>


  Opinion




Les incertitudes de la politique américaine et leurs dangers

À la fin de l’année 2017, la réforme fiscale américaine a été adoptée. Le gouvernement Trump y voit le début d’une ère nouvelle. Des macroéconomistes influents pensent, au contraire, que les déséquilibres de l’économie américaine vont s’aggraver à cause de l’exacerbation d’inégalités déjà extrêmes. La Fed anticipe un effet temporaire et très limité de croissance, rendant plus difficile le pilotage des taux d’intérêt. Quant aux acteurs financiers, ils sont perplexes devant les valorisations insolites des marchés mondiaux, jointes à des niveaux d’endettement élevés.
Michel Aglietta & Virginie Coudert

>>>


  Votre avis nous interesse
ISSN: 1255-7072
Directeur de publication : Sébastien Jean
Rédacteur en chef : Dominique Pianelli