CEPII, Recherche et Expertise sur l'economie mondiale
Désajustements des taux de change effectifs réels dans la zone euro

Benjamin Carton
Karine Hervé

La résolution de la crise des dettes souveraines en zone euro repose entre autres sur un ajustement réussi des prix relatifs entre les États membres. Nous évaluons ici l'ampleur des ajustements requis à l'aide d'une méthode de calcul des taux de change effectifs réels de type FEER (taux de change d'équilibre fondamental). Puis nous proposons deux scénarios d'ajustement selon les niveaux d'inflation acceptés dans les pays excédentaires, ainsi que dans l'ensemble de la zone euro. Sans un relèvement provisoire de l'objectif d'inflation de la BCE, le Portugal et la Grèce ne pourront pas réduire significativement leur surévaluation avant la fin de la décennie.

Version anglaise



Abonnez vous au flux RSS de la lettre du CEPII
http://www.cepii.fr/CEPII/rss/RSSLettre.asp
La lettre du CEPII
N° 319   avril 2012


Texte intégral

Version anglaise

Référence
BibTeX (with abstract),
plain text (with abstract),
RIS (with abstract)

 Domaines d'expertise

Monnaie & Finance
Europe
Retour