CEPII, Recherche et Expertise sur l'economie mondiale
Rapport d'activité 2018


PRÉFACE

La conjoncture relativement faste à l’échelle mondiale au début de l’année 2018 marquait une étape, que l’on pouvait interpréter comme la fin de l’après-crise, si l’on entend par là le laps de temps nécessaire pour que les politiques de remédiation à ses effets portent pleinement leurs fruits. Enfin, la croissance avait retrouvé un niveau sinon bon, du moins acceptable au regard des fondamentaux, dans la plupart des grands pays ; la normalisation des politiques monétaires pouvait appa - raître comme le point d’ancrage des débats des années à venir, avec pour horizon le retour à régime de croissance stabilisé. En matière de relations économiques internationales, pourtant, l’année a été riche en secousses profondes et en incertitude radicale. L’Amé - rique de Donald Trump a commencé à mettre en œuvre ses menaces de mesures protectionnistes, déstabilisant le système commercial multilatéral sans qu’il y ait d’alternative crédible, semblant subordon - ner les relations commerciales aux rapports de force géopolitique, tout en dopant son économie par une relance fiscale d’envergure. La Chine, contrôlant le ralentissement de sa croissance, a affirmé plus encore sa capacité à innover et à projeter sa puissance économique à l’échelle mondiale. L’Europe, retrouvant enfin une meilleure santé économique dans la plupart des États membres, reste marquée par des déséquilibres internes importants et des débats controversés sur l’évolution de sa gouvernance. La négociation du Brexit a débouché sur un projet d’accord qui n’a pas trouvé de traduction politique pour l’instant, maintenant entière l’incertitude sur la suite du processus et sur la relation qui s’annonce avec son grand voisin. La sévérité de la crise climatique et environnementale est apparue un peu plus grande chaque jour. L’endettement en devises a continué d’augmenter dans nombre d’économies émergentes et en développement, en particulier chez les entreprises. En somme, l’économie mondiale traverse une période de change - ments structurels et ne ressemble décidément plus à ce qu’elle était avant la crise. Comprendre la nature de ces évolutions, les consé - quences qui s’ensuivent et les défis qu’elles posent, est un enjeu majeur pour éclairer des décisions publiques et privées qui, pour un nombre croissant, ne prennent sens que dans le contexte internatio - nal. Le CEPII, qui fêtait son quarantième anniversaire, a cette année encore largement contribué à éclairer ces questions en combinant des travaux de recherche inscrits dans la longue durée avec des publica - tions, contributions et débats répondant plus directement à l’actualité, comme le montre bien ce rapport d’activité. Toute l’équipe du CEPII se joint à moi pour vous en souhaiter une agréable lecture.
Jean Lemierre
Président du Conseil du CEPII