CEPII, Recherche et Expertise sur l'economie mondiale
Chine bleue, Chine jaune : dynamiques spatiales et convergence


Françoise Lemoine
Sandra Poncet
Deniz Ünal

Depuis les débuts de la modernisation du pays, le centre de gravité de l’économie chinoise s’est situé alternativement dans la zone côtière (Chine bleue) et les régions de l’intérieur (Chine jaune). On assiste à l’heure actuelle à l’un de ces basculements : grâce à un rattrapage industriel d’un rythme inédit, les régions de l’intérieur sont en train de prendre le relais de la façade maritime qui fut le moteur du décollage économique des trente dernières années. Le rééquilibrage correspond au nouveau régime de croissance qui s’appuie progressivement sur l’expansion du marché intérieur. L'analyse est fondée sur les données du Bureau national des statistiques de la RPC : les annuaires statistiques fournissent des séries macroéconomiques longues au niveau provincial (1952-2011) ; les recensements des firmes industrielles permettent une analyse détaillée de la période 1997-2009, une période où l’industrie a joué un rôle moteur dans la croissance spectaculaire de l’économie chinoise.



  • La carte de la Chine bleue et de la Chine jaune
  • Graphique 1. PIB par habitant des provinces en 2011 (en milliers de yuans courants)
  • Graphique 2. Commerce extérieur des provinces en 2007 (en % de leurs PIB)
  • Graphiques 3. Poids relatif de la Chine, du 18ème siècle à nos jours : production et population en % du monde
  • Tableau 1. Structure sectorielle des PIB régionaux en 1952 et 1978 (en %)
  • Tableau 2. Ouverture au échanges de la côte et de l’intérieur dans les années 2000 (% PIB)
  • Graphique 4. Répartition régionale du PIB chinois, 1952-2011 (%)
  • Graphique 5. Ecart de revenu entre la côte et l’intérieur, 1952-2011 (PIB par habitant en % de la moyenne nationale)
  • Graphiques 6. Répartition régionale de la valeur ajoutée (1952-2011) et de la production brute (1998-2011) dans l’industrie en Chine (%)
  • Graphique 7. Part de la Chine intérieure dans la production des branches industrielles, 1998-2009 (%)
  • Graphique 8. Spécialisation par branche industrielle de la Chine intérieure, 1998-2009
  • Graphiques 9. Performances relatives de la Chine intérieure dans l’industrie manufacturière : productivité du travail, salaires, intensité capitalistique et rentabilité du capital (1998-2009, Chine côtière=1)
  • Graphique 10. Rentabilité du capital et intensité capitalistique de la Chine intérieure dans l’ensemble de l’industrie (2004, 2007 et 2011, côte=100)
  • Graphique 11. Part de l’intérieur dans les profits, le stock de capital et l’emploi pour l’ensemble de l’industrie (2004-2011, %)
  • Graphiques 12. L’ouverture aux échanges (1998-2009, %)
  • Graphiques 13. Répartition du capital industriel par catégorie d’entreprises dans la Chine intérieure et la Chine côtière (1998-2007, % du capital industriel de la zone)
  • Graphiques 14. Répartition du capital industriel dans les entreprises selon son origine dans la Chine intérieure et la Chine côtière (1998-2007, % du capital industriel de la zone)
  • Graphique 15. Part de l’emploi industriel et revenu par tête dans les provinces chinoises (respectivement en % et en yuans)
  •  Panorama du CEPII
    N°2014-02, mars 2014


    Texte intégral  

    Annexe

    BibTeX (with abstract)
    plain text (with abstract)
    RIS (with abstract)

    Contact:
    Retour