Le blog du CEPII
Billet

Angela Merkel fait le pari risqué de la relance de l’Europe monétaire

Europe | Monnaie & Finance | Politique économique 
Billet du 11 juillet 2017
Par Christophe Destais
L’Allemagne défend depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale une conception de la monnaie qui lui est propre. L’ordo-libéralisme s’appuie sur l’idée que la politique économique doit être guidée par un corpus de règles simples visant à mettre les acteurs économiques face à leurs responsabilités et de prévenir les comportements opportunistes.

Trump, le climat et le retour de l’incertitude

Environnement & Ressources Naturelles | Politique économique 
Billet du 10 juillet 2017
Par Michel Aglietta, Etienne Espagne, Baptiste Perrissin Fabert
L’élection fin 2016 de Donald Trump à la présidence des Etats-Unis avait mis en émoi la communauté climatique, alors réunie à Marrakech pour mettre en œuvre les engagements pris à Paris. La chose est désormais entendue : le président américain a fait le choix d’un radical «isolationnisme climatique». Un oxymore évidemment intenable.


Protectionnisme américain : la section 232, "joker" du Président Trump ?

Commerce & Mondialisation | Politique économique 
Billet du 14 juin 2017
Par Jean-François Boittin
L’administration Trump prévoit d’invoquer la section 232 du Trade Expansion Act de 1962 – qui permet de limiter les importations qui mettraient en cause la "sécurité nationale" du pays – pour mettre en place sa politique protectionniste. Une riposte européenne immédiate est nécessaire pour limiter les recours à venir.




Cent jours de politique commerciale Trump : de noirs nuages s’amoncellent à l’horizon…

Politique économique | Commerce & Mondialisation 
Billet du 5 mai 2017
Par Jean-François Boittin
S’il est un domaine où la Présidence Trump était attendue, c’est bien celui de la politique commerciale, et des accords des États-Unis avec les pays tiers. Après un départ en fanfare, le Président a enchaîné une série d’initiatives largement symboliques, mais sans effet immédiat.

Quels effets un réalignement du taux de change français produirait-il sur les dettes ?

Europe 
Billet du 30 mars 2017
Par Anne-Laure Delatte, Jérôme Héricourt, Justine Pedrono
Après avoir examiné l’effet sur la compétitivité qu’aurait un réalignement du taux de change réel français, nous examinons son effet sur les dettes des banques françaises: il serait négatif car celles-ci ont une position nette débitrice en contrat international. Un réalignement vis-à-vis de l’Allemagne dans notre scénario coûterait 21,5 milliards d’euros.

10 |  20 |  50 |  100