Le blog du CEPII
 Billet

Brexit avec ou sans accord : quelle différence ?

 Billet du 21 janvier 2019
Par Vincent Vicard
L’incertitude est totale après le rejet par les députés britanniques de l’accord de sortie de l’UE négocié entre le gouvernement britannique et la commission européenne. Personne ne sait exactement ce qu’il va se passer dans les 10 semaines qui nous séparent maintenant de l’échéance prévue du Brexit. Une chose est cependant sure : l’issue du processus aura son importance tant à court qu’à long terme, parce qu’un Brexit sans accord n’est pas du tout la même chose qu’un Brexit avec accord.


Les "nouvelles routes de la soie" : essai d'évaluation
(1/4) Une vision chinoise de la mondialisation

 Billet du 7 janvier 2019
Par Michel Fouquin, Jean-Raphaël Chaponnière
Depuis plus de trente ans la Chine enregistre des excédents commerciaux exceptionnels et accumule des réserves financières hors du commun qui représentent près de deux fois celles de son suivant immédiat le Japon. Ces excédents incommodent ses partenaires les plus importants tels que les États-Unis et l’Union européenne.



Quels sont les effets des politiques fiscales sur l'activité économique ?

 Billet du 10 décembre 2018
Par Thomas Grjebine
Quels sont les effets d'une baisse ou d'une hausse d'impôt sur l'économie ? Tous les impôts ont-ils le même impact ? Les politiques fiscales sont aujourd'hui un élément central des politiques économiques, mais leurs effets macroéconomiques font débat. Dans cette interview, parue sur le site SES-ENS, Thomas Grjebine explique pourquoi les cadres macroéconomiques largement utilisés pour l'évaluation des politiques fiscales doivent être révisés en y réintroduisant des mécanismes keynésiens.

Spécialisations USA-UE-Chine et perspectives du commerce mondial

 Billet du 5 décembre 2018
Par Deniz Ünal
Les attaques protectionnistes de Donald Trump en Amérique, le Brexit en Europe et les Nouvelles routes de la soie en Asie sont annonciateurs de changements structurels dans les échanges internationaux. Les spécialisations des États-Unis, de l’Union européenne et de la Chine les destinent à des positionnements bien distincts sur le nouvel échiquier du commerce mondial.

ALENA 2.0

 Billet du 4 décembre 2018
Par Jean-François Boittin
La recette : prendre la version originale de 1994 comme base, actualiser avec une bonne dose d’accord transpacifique, et enfin ajouter un soupçon de COMECON pour les échanges dans le secteur automobile. Trois gagnants, et la médaille d’or revient au Canada de Justin Trudeau.


Deep PTAs, Global Value Chains and Migration

 Billet du 2 décembre 2018
Par Gianluca Orefice
Preferential trade agreements (PTAs) can be used by signatory countries to manage international migration flows and participation in global value chain. The inclusion of an additional provision in PTAs stimulates the bilateral fragmentation of production by 1 percent, while PTAs that facilitate visa and asylum administrative procedures stimulate bilateral migration by up to 34 percent.

La sauvegarde de l’euro n’est pas qu’une question économique

 Billet du 26 novembre 2018
Par Anne-Laure Delatte
L’agenda de réformes de la zone euro est paralysé par des intérêts nationaux contradictoires. Les pays créanciers exigent des efforts budgétaires tandis que les pays débiteurs demandent un partage des risques. Le débat sur la manière dont l'ajustement des dettes publiques devrait être réparti est aujourd’hui dans une impasse, entretenant une vulnérabilité contraire à l'intérêt collectif des membres de la zone euro. Ce billet, partie du débat de Vox sur la réforme de la zone euro, affirme que pour surmonter cet échec de coordination, il est nécessaire de réformer la gouvernance politique de l'UE, et pas seulement sa gouvernance économique.
Ce billet a d’abord été publié en anglais sur VoxEu.



Comment expliquer la déformation du partage de la valeur ajoutée depuis 30 ans ?

 Billet du 12 novembre 2018
Par Sophie Piton, Antoine Vatan
Le partage de la valeur ajoutée revient comme un thème majeur de recherche en économie. Les dernières décennies ont en effet été marquées par une déformation du partage de la valeur ajoutée au détriment du travail. Cette interview, parue sur le site SES-ENS, traite des différentes causes de cette tendance de long terme, aujourd'hui discutées par les économistes : le progrès technique, la mondialisation, le renforcement de la concentration, les changements de gouvernance dans les grandes entreprises.

Transformer le régime de croissance* (1/4)
Les cycles financiers : une histoire ancienne

 Billet du 5 novembre 2018
Par Michel Aglietta
Dès l’époque des anciens Empires, les historiens ont mis en évidence des phases de globalisation et déglobalisation, des cycles d’expansion et de contraction dans les flux d’échanges. Dans les grands cycles de globalisation, la croissance démographique, les découvertes de territoires et les innovations techniques ont toujours été mêlées.

Conversation avec J. Couppey-Soubeyran et T. Renault
La faillite d’une banque peut-elle encore à elle seule déclencher une crise financière ?

 Billet du 29 octobre 2018
Par Jézabel Couppey-Soubeyran, Thomas Renault
Ce billet, déjà publié dans The Conversation, interroge sur le risque systémique, 10 ans après la faillite de Lehman Brothers. Ce risque systémique, que l’on nomme ainsi car il fait peser une menace sur l’ensemble du système financier mondial, se nourrit du nombre et de la taille des banques dites systémiques, et de leurs interconnexions.

Fixing the euro needs to go beyond economics

 Billet du 29 octobre 2018
Par Anne-Laure Delatte
The agenda to fix the euro is hampered by conflicting national interests. Creditor countries demand fiscal house cleaning and debtor countries ask for risk sharing. There is currently a political deadlock about how the adjustment burden should be distributed, perpetuating a state of vulnerability that is not in the collective interest of euro area members. This column, part of the Vox debate on euro area reform, argues that overcoming this coordination failure requires reforming the political governance of the EU, rather than just its economic governance.
This post has been first published on VoxEU.

Le soja, graine de discorde entre les États-Unis et la Chine

 Billet du 19 octobre 2018
Par Cecilia Bellora, Charlotte Emlinger
Le 6 juillet 2018, les États-Unis augmentent de 25 % les droits de douanes sur environ 50 milliards de dollars d'importations de Chine. Cette mesure déclenche une riposte immédiate équivalente. Parmi les exportations américaines qui font l'objet de ces représailles chinoises, le soja est un produit particulièrement sensible, comme en témoignent les mesures exceptionnelles de soutien aux producteurs américains de soja, annoncées dès le 24 juillet par le secrétaire américain à l’agriculture.



10 |  20 |  50 |  100