CEPII, Recherche et Expertise sur l'economie mondiale
Les transformations de la finance chinoise


Michel Aglietta

Depuis 2014, les autorités chinoises ont pris la mesure des déséquilibres financiers et entrepris de les réduire. Le poids du shadow banking dans le total du financement de l’économie a baissé. Les surcapacités de production ont détérioré la qualité des crédits, mais, pour y faire face, le gouvernement a mis en place une démarche de sortie des créances douteuses des bilans bancaires sur trois ans, la banque centrale ayant au préalable estimé que le risque systémique était faible. Le développement des marchés obligataires est l’un des pivots de la transformation en cours de la finance chinoise en vue des deux grands objectifs de la réforme : devenir leader dans la transition vers l’économie verte et proposer un modèle d’intégration internationale par le financement à long terme des infrastructures.



Subscribe to La Lettre du CEPII with our RSS feed
http://www.cepii.fr/CEPII/rss/RSSLettre.asp
La Lettre du CEPII
N° 372   December 2016


 Fields of expertise
Competitiveness & Growth
Emerging Countries
Economic Policy

Full Text

Référence
BibTeX (with abstract),
plain text (with abstract),
RIS (with abstract)

Back