Le blog du CEPII


Quels sont les effets des politiques fiscales sur l'activité économique ?

Billet du 10 décembre 2018
Par Thomas Grjebine
Quels sont les effets d'une baisse ou d'une hausse d'impôt sur l'économie ? Tous les impôts ont-ils le même impact ? Les politiques fiscales sont aujourd'hui un élément central des politiques économiques, mais leurs effets macroéconomiques font débat. Dans cette interview, parue sur le site SES-ENS, Thomas Grjebine explique pourquoi les cadres macroéconomiques largement utilisés pour l'évaluation des politiques fiscales doivent être révisés en y réintroduisant des mécanismes keynésiens.

Spécialisations USA-UE-Chine et perspectives du commerce mondial

Billet du 5 décembre 2018
Par Deniz Ünal
Les attaques protectionnistes de Donald Trump en Amérique, le Brexit en Europe et les Nouvelles routes de la soie en Asie sont annonciateurs de changements structurels dans les échanges internationaux. Les spécialisations des États-Unis, de l’Union européenne et de la Chine les destinent à des positionnements bien distincts sur le nouvel échiquier du commerce mondial.

ALENA 2.0

Billet du 4 décembre 2018
Par Jean-François Boittin
La recette : prendre la version originale de 1994 comme base, actualiser avec une bonne dose d’accord transpacifique, et enfin ajouter un soupçon de COMECON pour les échanges dans le secteur automobile. Trois gagnants, et la médaille d’or revient au Canada de Justin Trudeau.



Deep PTAs, Global Value Chains and Migration

Billet du 2 décembre 2018
Par Gianluca Orefice
Preferential trade agreements (PTAs) can be used by signatory countries to manage international migration flows and participation in global value chain. The inclusion of an additional provision in PTAs stimulates the bilateral fragmentation of production by 1 percent, while PTAs that facilitate visa and asylum administrative procedures stimulate bilateral migration by up to 34 percent.


La sauvegarde de l’euro n’est pas qu’une question économique

Billet du 26 novembre 2018
Par Anne-Laure Delatte
L’agenda de réformes de la zone euro est paralysé par des intérêts nationaux contradictoires. Les pays créanciers exigent des efforts budgétaires tandis que les pays débiteurs demandent un partage des risques. Le débat sur la manière dont l'ajustement des dettes publiques devrait être réparti est aujourd’hui dans une impasse, entretenant une vulnérabilité contraire à l'intérêt collectif des membres de la zone euro. Ce billet, partie du débat de Vox sur la réforme de la zone euro, affirme que pour surmonter cet échec de coordination, il est nécessaire de réformer la gouvernance politique de l'UE, et pas seulement sa gouvernance économique.
Ce billet a d’abord été publié en anglais sur VoxEu.




Comment expliquer la déformation du partage de la valeur ajoutée depuis 30 ans ?

Billet du 12 novembre 2018
Par Sophie Piton, Antoine Vatan
Le partage de la valeur ajoutée revient comme un thème majeur de recherche en économie. Les dernières décennies ont en effet été marquées par une déformation du partage de la valeur ajoutée au détriment du travail. Cette interview, parue sur le site SES-ENS, traite des différentes causes de cette tendance de long terme, aujourd'hui discutées par les économistes : le progrès technique, la mondialisation, le renforcement de la concentration, les changements de gouvernance dans les grandes entreprises.


Transformer le régime de croissance* (1/4)
Les cycles financiers : une histoire ancienne

Billet du 5 novembre 2018
Par Michel Aglietta
Dès l’époque des anciens Empires, les historiens ont mis en évidence des phases de globalisation et déglobalisation, des cycles d’expansion et de contraction dans les flux d’échanges. Dans les grands cycles de globalisation, la croissance démographique, les découvertes de territoires et les innovations techniques ont toujours été mêlées.


Conversation avec J. Couppey-Soubeyran et T. Renault
La faillite d’une banque peut-elle encore à elle seule déclencher une crise financière ?

Billet du 29 octobre 2018
Par Jézabel Couppey-Soubeyran, Thomas Renault
Ce billet, déjà publié dans The Conversation, interroge sur le risque systémique, 10 ans après la faillite de Lehman Brothers. Ce risque systémique, que l’on nomme ainsi car il fait peser une menace sur l’ensemble du système financier mondial, se nourrit du nombre et de la taille des banques dites systémiques, et de leurs interconnexions.

Fixing the euro needs to go beyond economics

Billet du 29 octobre 2018
Par Anne-Laure Delatte
The agenda to fix the euro is hampered by conflicting national interests. Creditor countries demand fiscal house cleaning and debtor countries ask for risk sharing. There is currently a political deadlock about how the adjustment burden should be distributed, perpetuating a state of vulnerability that is not in the collective interest of euro area members. This column, part of the Vox debate on euro area reform, argues that overcoming this coordination failure requires reforming the political governance of the EU, rather than just its economic governance.
This post has been first published on VoxEU.


Le soja, graine de discorde entre les États-Unis et la Chine

Billet du 19 octobre 2018
Par Cecilia Bellora, Charlotte Emlinger
Le 6 juillet 2018, les États-Unis augmentent de 25 % les droits de douanes sur environ 50 milliards de dollars d'importations de Chine. Cette mesure déclenche une riposte immédiate équivalente. Parmi les exportations américaines qui font l'objet de ces représailles chinoises, le soja est un produit particulièrement sensible, comme en témoignent les mesures exceptionnelles de soutien aux producteurs américains de soja, annoncées dès le 24 juillet par le secrétaire américain à l’agriculture.




Lifting the lid on the black box of informal trade in Africa

Billet du 5 octobre 2018
Par Joachim Jarreau, Cristina Mitaritonna, Sami Bensassi
This post, already published on The Conversation, explains how official statistics do not reflect the reality of internal trade in Africa. Intra Africa trade seems low despite numerous regional trade agreements that have led to tariffs removal within the trading blocs. However, a large part of cross-border trade between African countries is informal.

Les banques défient la gravité dans les paradis fiscaux

Billet du 3 octobre 2018
Par Vincent Bouvatier, Gunther Capelle-Blancard, Anne-Laure Delatte
Ce billet, déjà publié sur Voxeu, examine la contribution des banques de l'Union Européenne (UE) à la fraude fiscale. Il montre que l'activité bancaire dans les paradis fiscaux est trois fois plus importante que celle que prévoit le modèle de gravité. Il souligne également que les banques britanniques et allemandes sont particulièrement présentes dans les paradis fiscaux.

Banks Defy Gravity in Tax Havens

Billet du 21 septembre 2018
Par Vincent Bouvatier, Gunther Capelle-Blancard, Anne-Laure Delatte
This post, already published in Voxeu, examines the contribution of EU banks to tax evasion. It presents the new finding that bank activity in tax havens is three times larger when using new country-by-country regulatory data than what is predicted by the gravity model, and that British and German banks are particularly present in tax havens.





Venezuela : une cryptomonnaie pour vaincre l’hyperinflation ?

Billet du 30 août 2018
Par Christophe Destais
Le petro, la première « cryptomonnaie » souveraine, créée par le Venezuela visait principalement à contourner les sanctions américaines. Elle est présentée aujourd’hui comme un moyen de vaincre l’hyperinflation. Elle apparaît, en fait, plutôt comme une tactique de diversion qui ne contribuera pas à sortir le pays de la grave crise économique qu’il traverse.


Henri Martre

Billet du 25 juillet 2018
Par Sébastien Jean
Henri Martre nous a quitté le 3 juillet dernier. Une bien triste nouvelle pour le CEPII, dont il a été depuis très longtemps un fidèle soutien et un ardent défenseur.





La stratégie internationale de la Corée en question

Billet du 4 juin 2018
Par Michel Fouquin
Atout majeur de la stratégie de développement de la Corée, son internationalisation la rend particulièrement sensible aux évolutions de l’économie mondiale et en particulier à celles de ses partenaires les plus proches : la Chine, les États-Unis et le Japon. Cet environnement a rarement été aussi incertain, allant du pire au meilleur.









Pour comprendre la crise des importations américaines d’acier et d’aluminium

Billet du 13 mars 2018
Par Cecilia Bellora, Sébastien Jean
Le jeudi 8 mars 2018, le Président Donald Trump a confirmé la mise en place de droits à l’importation de 25 % sur un grand nombre de produits en acier et de 10 % sur les produits en aluminium. Les mesures seront effectives à partir du 23 mars, elles s’ajoutent aux mesures douanières déjà existantes sur ces produits (les exportations européennes d’acier à destination des États-Unis font aujourd’hui face à des droits de douane d’environ 3 %).






Left behind by protectionism: learning from the Bush administration's steel tariffs

Billet du 31 janvier 2018
Par Sébastien Jean, Ariell Reshef
On January 22, President Trump announced his decision to apply tariffs on imported washing machines and photovoltaic cells and modules, and other protectionist measures could follow. To understand what the impacts of such measures could be, we review an earlier episode, the steel safeguards imposed by George W. Bush in 2002.




Répartition de la valeur ajoutée entre revenus du travail et du capital : de quoi parle-t-on ?

Billet du 10 janvier 2018
Par Sophie Piton, Antoine Vatan
Le partage de la valeur ajoutée revient comme un thème majeur de recherche en économie. Mais de quoi parle-t-on ? Comment mesurer les revenus du travail des entrepreneurs individuels ? Selon la méthode retenue pour distinguer entre revenus du travail et ceux du capital, les évolutions peuvent être sensiblement différentes.



Feu sur l’OMC ?

Billet du 13 décembre 2017
Par Jean-François Boittin
Donald Trump et son administration s’en prennent durement à l’OMC, symbole d’un multilatéralisme commercial dont ils estiment être victime. Cette position est très déstabilisante pour le système commercial multilatéral, même si les États-Unis auraient aussi beaucoup à perdre à sa remise en cause.




La croissance irlandaise est-elle factice ?

Billet du 13 novembre 2017
Par Laurence Nayman
L’Irlande, après une période de crise sans précédent, affichait en 2015 un taux de croissance annuel du PIB réel de 26 %. Cette croissance reflète l’intensification de l’activité des multinationales en Irlande, mais aussi des changements dans la comptabilité de leur activité.



Japan-Europe, the unnoticed megadeal

Billet du 26 octobre 2017
Par Sébastien Jean
Trade between Japan and the EU is not a big deal in world trade, barely more than 1%. Their Economic Partnership Agreement can nevertheless be very influential because, jointly, they are a party in more than 40% of world trade, and much more in innovative sectors.



Le Canada et Bombardier, premières victimes de la guerre commerciale menée par l’administration Trump

Billet du 28 septembre 2017
Par Jean-François Boittin
Alors que les entreprises américaines ont entendu l’appel à la politique protectionniste de l’administration Trump, les recours aux instruments de défense commerciale (antidumping, antisubventions) se multiplient. Boeing en fait aujourd’hui la démonstration dans sa plainte contre son concurrent canadien Bombardier.

File 20170911 15801 ucfvw

La hausse des inégalités est-elle un facteur d’endettement et d’instabilité financière ?

Billet du 19 septembre 2017
Par Rémi Bazillier, Jérôme Héricourt, Samuel Ligonniere
Et si les inégalités de revenus étaient facteurs de crises ? En 2008, la crise financière a été déclenchée par l’explosion de la bulle des crédits subprimes aux États-Unis, dont l’objectif était de permettre aux ménages les plus pauvres de s’endetter pour financer l’acquisition d’un bien immobilier.

Les défis de l'économie mondiale en 2018

Vidéo du 14 septembre 2017
Par Sébastien Jean
  00:09:38
La croissance mondiale est bien orientée. S'agit-il d'une conjonction de bonnes nouvelles passagères ou d'un changement plus profond ? Si le rebond de la demande et de l'investissement est encourageant, beaucoup d'incertitudes demeurent autour de l'endettement et de la stabilité financière, de l'évolution de l'inflation et de la perspective de sortie des politiques monétaires non conventionnelles, ainsi que du caractère imprévisible de l'administration Trump.




Angela Merkel fait le pari risqué de la relance de l’Europe monétaire

Billet du 11 juillet 2017
Par Christophe Destais
L’Allemagne défend depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale une conception de la monnaie qui lui est propre. L’ordo-libéralisme s’appuie sur l’idée que la politique économique doit être guidée par un corpus de règles simples visant à mettre les acteurs économiques face à leurs responsabilités et de prévenir les comportements opportunistes.

Trump, le climat et le retour de l’incertitude

Billet du 10 juillet 2017
Par Michel Aglietta, Etienne Espagne, Baptiste Perrissin Fabert
L’élection fin 2016 de Donald Trump à la présidence des Etats-Unis avait mis en émoi la communauté climatique, alors réunie à Marrakech pour mettre en œuvre les engagements pris à Paris. La chose est désormais entendue : le président américain a fait le choix d’un radical «isolationnisme climatique». Un oxymore évidemment intenable.

















Quels effets un réalignement du taux de change français produirait-il sur les dettes ?

Billet du 30 mars 2017
Par Anne-Laure Delatte, Jérôme Héricourt, Justine Pedrono
Après avoir examiné l’effet sur la compétitivité qu’aurait un réalignement du taux de change réel français, nous examinons son effet sur les dettes des banques françaises: il serait négatif car celles-ci ont une position nette débitrice en contrat international. Un réalignement vis-à-vis de l’Allemagne dans notre scénario coûterait 21,5 milliards d’euros.


Sortie de l’euro et compétitivité française

Billet du 21 mars 2017
Par Michel Aglietta, Anne-Laure Delatte, Etienne Espagne, Carl Grekou, Thomas Grjebine, Jérôme Héricourt, Valérie Mignon, Florian Morvillier, Justine Pedrono, Fabien Tripier
Nous posons dans ce billet deux questions simples : la France est-elle sur ou sous-évaluée, est-ce qu’un réalignement des parités dans la zone euro impliquerait une dévaluation de la France vis-à-vis de tous ses partenaires ? Et est-ce que la balance commerciale française s’améliorerait ?


Lex monetae : de quoi parle-t-on ?

Billet du 14 mars 2017
Par Christophe Destais
Dans le cas où la France quitterait la zone euro, la redénomination en francs des contrats en euros, ne pourrait intervenir qu’au terme d’un long processus, serait partielle et entraînerait très probablement la mise en place de mesures de contrôle de capitaux.


10 |  20 |  50 |  100